a zeiz da zeiz

vide estival et vie végétative

1 - Je suis de nouveau en panne de ligne téléphonique. Je jongle donc à nouveau avec mon galet 4G.

2 - Comme je m'emmerde un peu...beaucoup, entre mes entretiens téléphoniques avec Bouiktélégom j'ai refait une bannière avec une vieillerie.

3 - Pour les mêmes raisons j'ai largué Gougueule et installé Qwant, qui en plus me cause breton sans même que je l'en prie. Comme dit un ami, Qwant zo koant.

4 - J'attends le boulot qui ne vient pas et la matière d'une interview qui ne vient pas non plus. Ça me gonfle.

5 - J'inonde mon voisinage de courgettes, de salades et de haricots.

6 - Je fais demi-pension (avec régime diététique) pour un camarade en rééduc cardiaque pour 3 semaines. Plaisant mais bloquant.

7 - Je viens de relire 400 pages qui m'ont fait ouvrir beaucoup de points d'interrogation.

8- On m'annonce la prochaine parution d'un livre de Jon Kalman Stefansson et ça ça me réjouit bien.

9 - Je nage tous les jours, ça occupe et j'ai plus besoin de me laver (non, ça c'est blague, qu'on se rassure.

10 - J'attends le 27 pour voir Mars dans son éclat le plus brillant depuis 15 ans, assorti d'une éclipse de lune.

11 - Vivement l'automne. En été j'ai tendance à trouver tout le monde con et tout le reste moche. Heureusement que je ne vois quasi personne, parce que qu'est-ce que je dois être chiante !

 

Posté par plumequivole à 18:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Je hais le foot et les drapeaux

Avant-dernier match français = un pot de fleur de 2 kg balancé dans la nuit par ma fenêtre du 1er étage. Heureusement personne n'y dormait ce soir-là.

Bal du 14 juillet = serrure du fourgon forcée, vol de mes affaires de bain.

Et demain soir ? Demain soir je me casse dormir dans l'endroit le plus désert de la côte.

J'en ai marre des franchouillards pleins de bière agitant leurs drapeaux, klaksonnant et hurlant. Marre de cette hystérie collective nationaliste puante de fric. Je me fous de la Croatie mais s'ils gagnent j'aurais l'immense joie de voir la tronche des connards en deuil.

Suis un peu en pétard. Vous avez remarqué ?

Posté par plumequivole à 23:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]

notule jardinière

J'ai affirmé que je gazais en boutures de rosiers, encore faut-il le prouver.

IMG_9651

IMG_9652

La première image, bouture faite à l'automne dernier. Aujourd'hui grimpette bien entamée et les premières fleurs écloses en juin. La deuxième, faite début juin, c'est mon petit plaisir-surprise de ce soir. Premières feuilles ! Ça m'a coûté une fortune (virtuelle) en eau, mais je suis trop contente. Youpi, c'est parti...J'ai maintenant mes 4 rosiers pour la structure. (sauf que pour un je ne suis pas sûre qu'il soit grimpant, c'est comme ça quand on se fournit chez autrui...)

Au fait, en parlant de structure...La fantaisie m'a prise d'y ajouter un petit quelque chose sur le côté où il n'y aura pas de passage. Ça meuble, non ?

IMG_9650

Posté par plumequivole à 22:13 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Vie sociale

Je me suis fait un nouvel et bien bel ami. Comme il ne s'est pas présenté dans les règles en déclinant son identité je l'ai baptisé Foutouilh (mal coiffé). N'est pas fort causant (j'aime les chats bavards) mais se laisse approcher et apprécie qu'on lui tire le portrait. L'ai sommé de ne pas s'intéresser aux lézards et de se concentrer sur les mulots. Et que mon cher Bistouri ne se vexe pas si je me permets de dire qu'il aurait (presque) des allures de nain à côté de celui-ci...J'ai pas dit microbe, j'ai dit nain.

IMG_9647

IMG_9632

IMG_9626

Posté par plumequivole à 20:10 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Monsieur Saint-Jean exige un droit de réponse...

Cela dit, malgré tout ce que j'ai raconté, et d'ailleurs des engins pareils ç'est quand même très rare, l'endroit reste tout de même un petit paradis !

IMG_9610

Et ce matin, rien que des gens normaux, discrets. À part quand même une dame qui m'a bien fait rire, recueillant les minuscules méduses à l'aide d'une baguette pour les déposer sur le sable, avant d'autoriser ses enfants à aller dans l'eau. J'ai failli lui demander si elle espérait vider l'océan de tous ses habitants.Y a pas à dire, la plage en été est un terrain d'observation du genre humain tout à fait passionnant...

Posté par plumequivole à 14:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]